Bonjour Bien-Etre !

Bonjour Bien-Etre !

Un exercice pour maintenir l’équilibre et l’harmonie dans notre corps et dans la relation corps et esprit

Posté le 15/12/2014 – Catégorie : Boîte à outils / Trucs et astuces bien-être

 

 https://static.blog4ever.com/2012/11/720911/Marjorie-zen-plage-couleur-photographe-noel-fouque-blog-bonjour-bien-etre-les-sables-d-olonne.jpg

 

Vous trouverez ci-après un article proposé par Nathalie Vallet, sophrologue sur Lyon.

 

 

Si je vous disais : arrêtons de lutter CONTRE le stress pour enfin nous sentir mieux… ? Dans un premier temps, ça vous paraîtrait certainement un peu bizarre ! Bien que les chiffres des méfaits du stress génèrent légitimement de l’inquiétude, je pense qu’il y a des combats plus pertinents à engager.

 

A l’heure actuelle je vois se développer les formulations  « guerrières » dans les articles et la littérature abordant le sujet du stress :

- Lutter contre le stress

- Bannir le stress

- A mort le stress (je vous assure que c’est le titre d’un mail reçu)

- Comment terrasser le stress…

 

Adopter une position de lutte face à un problème qui survient est un fonctionnement naturel. Il me paraît intéressant d’activer notre bon sens critique, et de prendre le temps de vérifier que « l’option combative » est pertinente.

 

D’abord, qu’est-ce que le stress :

Une réponse non-spécifique et personnelle de l’organisme face à un agent stresseur (identifié ou non ), qui correspond à une activation au niveau du système nerveux central et au niveau hormonal.

 

Jusque là peut-on lutter contre ?

La réponse est « non », puisque nous ne choisissons pas le stresseur ni son impact sur nous, et à moins d’être un grand fakir, nous ne contrôlons pas notre physiologie dans ses réactions spontanées. Alors lutter contre correspondrait là à lutter contre nous-même.

 

Après cette activation qui est censée nous permettre d’agir, notre organisme va naturellement revenir au calme avec l’intervention antagoniste du système nerveux central parasympathique et des rétrocontrôles hormonaux. Sans entrer dans les détails, il est juste nécessaire de savoir que ce retour à l’équilibre est automatique à condition qu’on le permette. Si nos pensées et nos intentions continuent à pester CONTRE l’agent stresseur, sur son aspect insupportable, irrespectueux, dévalorisant (que sais-je encore…) en se faisant le miroir de nos peurs profondes, le retour à l’équilibre ne se fait pas de lui même, d’autant moins si nous sommes fréquemment exposés à des pourvoyeurs de stress.

 

A partir de là nous pouvons agir, sans lutter contre l’origine du stress ou ses conséquences… mais en luttant « pour » et en prenant en main (en conscience) ce que nous souhaitons pour nous même. Pour tout simplement le retour à l’équilibre. Juste permettre à notre physiologie de s’équilibrer.

 

Il est important pour chacun de trouver sa propre méthode, ses outils personnels.

De façon individuelle ou en groupe : le Sport, le Yoga, la Sophrologie, la Relaxation, le Rire, la Méditation, la Pleine conscience… etc

 

Maintenir l’équilibre et l’harmonie dans notre corps et dans la relation corps et esprit, constitue un objectif de chaque jour en même temps qu’un but à long terme. Il est important de garder cela à l’esprit et de lutter « POUR », maintenir cet objectif et diriger nos actions et nos intentions loin des effets dévastateurs du stress afin d’évoluer vers le bien-être intérieur.

 

https://static.blog4ever.com/2012/11/720911/Marjorie-zen-plage-couleur-photographe-noel-fouque-blog-bonjour-bien-etre-sables-d-olonne-2.jpg

 

 

Je vous propose un exercice à faire aussi souvent que possible.

Lors de des formations que je dispense en entreprise, je propose même de le ritualiser à chaque fois que l’on passe en position assise (voiture - bureau – resto - bureau – voiture – cuisine – salon - baignoire… etc).

 

Dans l’assise, prenez conscience de la façon dont votre corps est posé, installé, vos points d’appui et votre posture,

prenez le temps d’ajuster votre position vers plus de confort (lutter « pour »),

si vous le pouvez fermez les yeux et sentez votre respiration naturelle,

laissez venir à votre esprit un mot qui évoque le calme, l’harmonie, la confiance (lutter « pour »), 

allongez votre respiration légèrement sur chaque inspiration,

observez ce mot grandir et prendre de l’importance.

Sur chaque expiration imaginez-le parcourant tout votre corps jusque dans vos extrémités (lutter « pour »).

Faites cet exercice sur quelques cycles respiratoires.

 

Cela peut vous paraître un peu long ainsi en le lisant, mais je vous assure que c’est très rapide à réaliser et très aisé à reproduire efficacement à chaque fois que vous passez en position assise.

 

Ce genre de pratique est à la porté de tous, elle sera également parfaitement pertinente à l’adolescence, pendant la grossesse et après

Il est certain que cette simple pratique permettra à votre physiologie de mettre en place le retour à l’équilibre dans le respect de l’homéostasie de votre corps. A chaque fois que vous le ferez, vous vous offrirez l’opportunité de gérer votre stress et ses conséquences, et plus vous le ferez dans vos journées, meilleures seront vos nuits et plus serein vous serez.

 

Il est évident que cet exercice ne sera peut-être pas suffisant pour une personne déjà très impactée et fragilisée  par les dégâts liés à l’accumulation du stress. Et qu’elle soit amenée à consulter un spécialiste qui lui permettra de retrouver le chemin du bien-être au travail et ailleurs.

 

Quoiqu’il en soit, cessons de lutter CONTRE, et surtout contre nous-même, pour nous donner la chance d’entrevoir la sérénité au sein de notre évolution, luttons POUR et peut-être même parviendrons-nous à cesser de lutter afin simplement d’agir et de vivre « pour » ce que nous souhaitons voir s’installer dans notre vie !

Soyons conscients du bien qu’on peut se faire…

 

 

Retrouvez Nathalie Vallet sur son site :

www.sophrologie-evolution.fr

 

Prenez soin de vous,

L’équipe Bonjour Bien-être

 

----------------------------------------------

 

Vous avez aimé cet article... Alors, publiez-le sur votre page facebook (ou autres réseaux sociaux) via le bouton "Partager".

Merci à vous !

 

Un commentaire ? Une question ?

Envoyez-nous un message via le formulaire ci-après...

 



14/12/2014
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 728 autres membres