Bonjour Bien-Etre !

Bonjour Bien-Etre !

« Mon Burn Out »

Posté le 13/01/2012 – Catégorie : Librairie bien-être

 

https://static.blog4ever.com/2012/11/720911/Orage_Les-Sables-d--Olonne_Photographe_Noel-Fouque.jpg

 

Nous entendons de plus en plus parler de burn out, dans les médias certes, mais aussi et surtout autour de nous, avec des connaissances ou des proches concernés ! et des personnes de plus en plus jeunes !

 

C’est pourquoi nous souhaitons aujourd’hui partager avec vous quelques passages du livre « Mon Burn Out - Un témoignage unique sur le nouveau mal du siècle », livre très accessible et facile à lire, dans lequel Roch Denis, un animateur vedette de la radio et de la télévision québécoises, nous raconte son expérience… Après 1 an de burn out, il a enchaîné sur quelques années de dépression !

 

Résumé

 

« Jai la belle quarantaine, et une énergie à toute épreuve. Je travaille seize heures par jour, mais je tiens le coup.

Depuis quelque temps, quand même, je souffre de l’estomac, je dors mal, je manque de concentration et me montre parfois agressif. Normal : je suis débordé !

J’ai fait tous les examens, les médecins sont formels : je n’ai RIEN…

Et voilà qu’un matin, je dois quitter une réunion, je ne me sens pas bien. Mes collègues me reverront dans quatre ans. (…)

Le burn out se soigne, certes, mais peut-être vaut-il mieux réduire la pression avant d’en arriver là. »

 

Quelques extraits

 

« En plus, je me devais d’exceller en tout et partout. Je suis persuadé que ce fut cette dernière caractéristique qui, finalement, a eu raison de moi. »

 

« Un itinéraire dont on ne se méfie pas. »

« Si j’avais su… » 

 

« Pour l’instant, je brûle mon carburant. J’ignore encore qu’un jour je n’en aurai plus. Le burn out est la conséquence de l’ignorance. La dépression, quant à elle, est souvent la conséquence d’un burn out non reconnu ou non traité. C’est mon ignorance à ne pas reconnaître les symptômes d’un burn out qui m’a condamné, d’abord à un an de malaises et d’inquiétude, ensuite à l’enfer de quatre années de dépression majeure ».

 

« Me donner la permission – la permission de ralentir, de relâcher – me ravit et m’apaise pour un instant. Sauf que cela va à l’encontre de toute ma nature. Je me sens tiraillé. »

 

« Quand vient le temps des résultats, le médecin (…) – m’annonce son diagnostic.

- Mon cher monsieur, nous n’avons rien trouvé d’anormal.

- Même pas un cancer ? demandé-je, inconscient de l’énormité que je viens de proférer. »

 

« Moi qui ne connaissais aucune borne, dans le travail comme dans l’exercice physique, aujourd’hui je dois composer avec les conséquences de n’avoir pas su m’arrêter à temps. De n’avoir pas su reprendre mon souffle ou simplement diminuer la cadence. Dorénavant, lorsque j’atteins ma limite d’endurance, je dois apprendre à m’arrêter… »

 

« Si j’avais su à propos de ce burn out, je ne serais pas ici, brisé par la dépression. Quand on signe nos chèques de paie, on devrait y retrouver des avertissements comme sur les paquets de cigarettes : "Trop travailler peut vous tuer." »

 

Lire : Mon Burn out

 

Très prochainement, une interview sur le « Burn Out » afin d’en savoir plus et d’éclairer nos lanternes à tous !

 

Prenez soin de vous !

L’équipe Bonjour Bien-être

 

----------------------------------------------

 

Vous avez aimé cet article... Alors, publiez-le sur votre page facebook (ou autres réseaux sociaux) via le bouton "Partager".

Merci à vous !

 

Un commentaire ? Une question ?

Envoyez-nous un message via le formulaire ci-après...



12/01/2013
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 728 autres membres